ANNEXE

Ci-dessous une lettre qui est parvenue à la Rédaction le 3 Octobre 2020 et envoyée par notre correspondante Cécile LaMahoraise.

Petit Rappel: Mayotte est un Département Français

Objet : Rapport incidents du 1er octobre 2020

Au niveau du restaurant « Dallas » (rue à proximité de la cité scolaire), des élèves du LPO de Chirongui en PFMP sur Bandrélé, venus chercher à manger se sont retrouvés confrontés à des individus (6) cagoulés et armés qui les ont attaqué avec des « chambo ». Deux élèves du LPO de Chirongui ont été blessés suite à l’agression, dont l’un gravement.

Des élèves de l’établissement, témoins de cette agression, ont couru vers la cité scolaire pour s’y réfugier.

Quatre agresseurs les ont poursuivis et sont entrés dans l’établissement à leur suite. Nos élèves se sont enfuis vers la partie lycée alors que les agresseurs se sont dirigés dans le couloir qui remonte de l’EPS vers la vie scolaire collège. Ils sont tombés sur les élèves qui participaient à l’élection du CVC dans le Hall de la collation collège. A cette élection participaient à ce moment une classe et son professeur et un ADJAENES qui portait les opérations de vote. Il semble que les jeunes voyou recherchaient des élèves de M’tsamoudou car ils en ont désigné un. L’ADJAENES s’est interposé alors qu’ils donnaient plusieurs coups de « chambo » sur la table et sur l’urne. Du coup, ils se sont enfuis par le portillon donnant sur le parking des enseignants, puis le hub et sont sortis dans le village.

Les élèves qui participaient au vote ont rejoint leur enseignante dans la classe et certains se sont réfugiés dans la permanence et le bureau de la CPE.

Plus tard, les agresseurs sont allés vers le stade où se déroulait un cours d’EPS. Ils ont caillassé les élèves et les ont menacés, créant ainsi un mouvement de panique. Certains élèves se sont enfuis dans le village, tandis que d’autres élèves sont revenus au collège avec leur professeur.

Après avoir fait l’appel, celui-ci avec un autre personnel sont partis vers le stade pour récupérer les élèves cachés dans une maison.

Ils sont revenus avec les élèves manquants. Ces derniers ont été pris en charge en salle de permanence par la PSYEN et les infirmières où ils se sont calmés et ont pu être écoutés. Certains ont pu appeler leurs parents pour rentrer chez eux.

Les Pompiers ont pris en charge rapidement l’élève blessé dans le restaurant.

Ce matin, nous accueillions une réunion des DDFPT de l’ile. Aussi le DDFPT de Chirongui a aidé à l’indentification de certain voyous et les gendarmes qui sont intervenus rapidement, ont interpellé au moins l’agresseur principal.

Trois élèves de Chirongui, en stage sur Bandrélé et qui ont été témoins de l’agression de ce matin ont été reçus pour tenter d’avoir des compléments d’information dans la mesure où ils ont été libéré de stage par leur DDFPT. Par la suite, en attente du bus pour revenir chez eux, ils ont profité du moment de flottement ou de nombreux parents sont venus récupérer leurs enfants pour revenir dans le LPO et essayer de racketter deux de nos élèves. Ceux-ci sont venir se plaindre, ce qui nous a permit de les interpeller. Après avoir écouté les uns et les autres, nous avons remis ces trois agresseurs aux gendarmes.

*******************************

J. B****N

Proviseur de la Cité Scolaire de Bandrélé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :