Serve & Protect 09/06/20

George Floyd devenu un symbole international des violences policières et des arrestations pour « délit de Faciès ». Dans le Monde entier, avec un soupçon d’opportunisme chacun reprend les slogans de « Black Lives Matter » pour décrier les violences policières plus ou moins récentes.

Cet écho de soutien que s’est appropriée la France au nom d’Adama Traore mort il y a 4 ans asphyxié sous 250kg de plaquage ventral et pour lequel la Justice traine toujours laborieusement à reconstituer les faits, incarcérer les coupables et apaiser la famille.

Malheureusement, même si ces deux meurtres sont identiques dans les faits, faire le rapprochement entre les comportements policiers Étatsuniens et Français, est une façon d’esquiver le problème du racisme anti-AfroAméricains enraciné aux états-Unis bien au delà des Forces de Police qui, là-bas, ne sont qu’un pâle reflet d’une mentalité névrosée dans certains États. La population Étatsunienne qui s’insurge actuellement est fatiguée de cette ségrégation raciale/faciale qui remonte à des décennies et d’une Police qui est devenue un instrument de répression, de persécution et a perdu son rôle de protection sous l’oeil bienveillant de Leur Commander in Chief.

Alors, pour faire semblant d’apaiser les foules, on démantèle la Police de Minneapolis, on crée des commissions chargées d’examiner les réformes possibles dans les Force de l’Ordre……..

On protège le système pour ne pas mettre à mal l’étiquette démocratique!!

En France, on réprimande la Police, on leur interdit certaines méthodes d’arrestations, Manu, Doudou et Casse-tes-nerfs se lavent les mains, les Boeufs-Carottes font des heures sup. et la Police joue son rôle de bouclier-bouc-émissaire.

Yves Lefebvre du Syndicat Force Ouvrière Police pointe le fait que  « D’une part, les débordements et les arrestations se sont multipliées exponentiellement depuis Les Gilets Jaunes, la Réforme des Retraites et que les interpellations ne se font plus jamais sans conflit dans les manifestations. Et, d’autre part, on se sert de nous comme une variable face à l’opinion publique alors que la Police est composé d’un brassage social qui justement leur permet d’être le reflet de la société. »

Oui, mais, non!! Une force de Police ne peut inspirer le respect et remplir son rôle sécuritaire que si elle est neutre socialement et fait preuve d’une déontologie professionnelle irréprochable. Elle ne peut (ni ne doit) être le reflet d’une quelconque mentalité sociale, elle se doit d’être uniquement le représentant et l’applicateur de la Loi.

Néanmoins, en 2019, ce n’est pas la Police qui a déclenché la colère de la population, et ce n’est pas non plus la Police qui a décidé du Confinement et de ses effets sur les comportements.

You can shoot the messenger, but he is only the messenger…!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :