La Vend & L’ Appât Prêt 17/06/2020

 Depuis que l’Homme existe la femme soignante joue son rôle pour permettre la pérennité de l’espèce. Sans développer  l’époque de Florence Nightingale au 19è siècle — pionnière des soins infirmiers modernes et militante principale de l’amélioration des soins médicaux dans les infirmeries— Y a pas à tortiller: la reconnaissance professionnelle des infirmières n’est toujours pas acquise, pas plus qu’une augmentation des effectifs ni même une amélioration des conditions de travail.

Quand on fait un petit tour dans les archives télévisuelles de l’INA, on réalise, en Noir & Blanc, puis en couleurs, que depuis 1964, dans toutes les manifestations des infirmières, (88 % de femmes en 2020) les demandes, les slogans et les banderoles sont strictement identiques:  « Reconnaissance – Revalorisation – Plus de Moyens ». Les confinés ont applaudi, histoire de mettre le nez dehors, le Gouvernement a plus ou moins balancé des primes pour prévenir d’inévitables revendications, mais une fois la Guerre au passé, Les Vétérannes reprennent leurs postes dans l’ombre parce que, tout le monde le sait (et compte dessus!) quoiqu’il arrive, leur conscience professionnelle et leur dévouement seront toujours 5 fois plus élevés que leurs salaires. On peut ici parler d’une exploitation émotionnelle, si, si, si!!

« Nous serons intraitables face au racisme »

« Notre première priorité est de reconstruire une économie forte, écologique,

souveraine et solidaire »

« Nous sommes une Nation où chacun, quelles que soient ses origines ou sa religion, doit trouver sa place. »

« Présence des élèves obligatoire et normale à partir du 22 Juin »

« Nos forces, nous les conforterons, Nos faiblesses nous les corrigerons vite et fort. »

« Il faudra travailler davantage, il faudra produire davantage »

Une ritournelle fantasmagorique:

« Retrouver le Monde d’Avant ». Bon, bien… parlons-en, pas besoin d’aller très loin, 2019 fera l’affaire. Cette année là…. De Hong Kong au Chili, en passant par l’Irak, la Turquie, l’Algérie, la France et le Vénézuela, les populations manifestent dans les rues et/ou appèlent à la grève générale pendant des mois et des mois. La colère et le ras-le-bol mondial était loin de s’apaiser au mois de Décembre 2019. Et Paf, Crack! Le Covid nous « tombe dessus » et enfonce d’un coup toutes les revendications créant un cratère massif.

Dans le « Monde d’Avant », en vrac, La Corruption des États, la Famine sans lieu d’être, le Racisme récurrent, le Chômage persistent, le Manque de Personnel, l’Augmentation du Coût de la Vie, l’Afrique en Sang, la Syrie en Friches, le Génocide des Kurdes et tous les maux de la Terre… Pas top top!!

Dans le « Monde de Presqu’après », en vrac aussi, 

Invasion de Crickets au Kenya, des millions de Nouveaux Inscrits au Secours Populaire, des Soldats Indiens et Chinois qui se mitraillent pendant 24h sans raison apparente, des Promesses de Délocalisation d’Entreprises, des Promesses de milliers d’Emplois supprimés, des Superficies Scolaires incompatibles avec les directives sanitaires, la Guyane et Mayotte abandonnées au Virus et à la Famine, des Violences policières, des Policiers en colère, des centaines de Faillites qui se profilent, des Locations de Vacances à des prix inaccessibles, un « Traçage-Covid » qui éveille (à juste titre!) moult soupçons, des Températures à l’envers, des Eaux qui montent, un Autoritarisme d’État qui se propage, des Traitements et des Vaccins dont l’efficacité n’est pas fiable et les Luttes de 2019 qui reprennent les rues.

Manu  « The-One-Man-Show »

Trois jours avant, on spéculait, trois jours après on tentait désespérément « d’analyser » ou du moins de traduire…..

« Intraitables face au racisme ». C’était pas déjà censé être le cas depuis la loi du 29 Juillet 1881 ….?!

« Economie forte » « Écologique »

« Souveraine » par rapport à quoi, à qui?

« Solidaire » avec qui, avec quoi?

Il faut donc construire une économie à l’image de la Fourmi de 18 mètres. Meuh….Ça n’existe pas, ça n’existe pas !

« Chacun doit trouver sa place » Et si cette place n’est pas disponible, on dégage qui?

« Présence des élèves obligatoire et normale » du jamais-vu dans les Collèges après les Conseils de Classe du mois de Juin.

« Nous conforterons nos forces » En avons-nous, vraiment? Du genre « Impossible n’est pas Français »?!

« Nos faiblesses nous les corrigerons vite et fort » Promesse ou Menace, pas très clair…

« Il faudra travailler davantage » Et là, c’est Le Mariole qui fait son chouchou en traduisant: « Il faudra que tous puissent travailler »!!! Écroulant le Bruno, il nous prend vraiment pour des pauv’ pommes.

Bref, pour ce qui est de « l’Après », vous  l’avez compris, ce sera tout comme l’« Avant » mais juste un gros chouia Pire!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :