Culpabilité & Culpabilisation 05/06/20

La Culpabilité vient de l’adjectif coupable.

Se décline à toutes les personnes avec le verbe être. Je, tu, il/elle, nous, vous, ils/elles est(sont) coupable(s). C’est une admission de Faute, d’Infraction, un état de fait, a statement.

La Culpabilisation quant à elle, est dérivée du verbe Culpabiliser.

Dans la version simple, on retrouve: je culpabilise, tu culpabilises, etc. C’est à dire que je, tu et les autres, on se sent coupable de….c’est une émotion pas nécessairement liée à une réalité neutre.

Mais il existe la Version plus tordue:  tu me culpabilises, il/elle nous culpabilise etc….

Et là, c’est tu, il/elle et les autres qui nous estiment, jugent coupable(s) de…..et nous le font ressentir. Cela provoque une émotion douloureuse et hostile mais foncièrement stérile, car la culpabilisation engendre une auto-sanction émotionnelle qui n’a pas de fonction réparatrice ni de fonction tout court!

La culpabilité est très ancienne, « culpa » en latin, un mot, un jugement qui a toujours fait parti du quotidien des humains.

La culpabilisation n’a pas d’équivalent en latin et pourtant la chrétienté est l’une de ses sources principales. « Pardonnez-moi, j’ai pêché ».

Cependant dans l’univers catholique, la démarche est simple: je culpabilise pour telle ou telle action, pensée ou autre, je l’avoue, le  confessionnal me pardonne, et je reprends mon chemin.

Dans la société civile, la culpabilisation est une arme dont certains se servent et

d’autres sont victimes avec des objectifs largement néfastes et contre-productifs.

Mea Culpa

15 mai 2020, le mea culpa d’Emmanuel Macron sur l’hôpital public: « On a sans doute fait une erreur dans la stratégie annoncée il y a deux ans ». En politique, c’est une fine stratégie pour éviter les accusations ou plutôt, en l’occurence, les plaintes pour homicides involontaires qui fusaient contre le Gouvernement juste avant le « déconfinement ». Parallèlement, l’expression « Je suis impardonnable » coupe court à toute tentative de culpabilisation et muselle les reproches éventuels.

Attention! Ce ne sont pas des présentations d’excuses, ce sont de subtils échappatoires aux accusations éventuelles, qui malheureusement peuvent laisser un arrière-goût d’amertume dans la gorge des partis lésés, abusés mais irrémédiablement condamnés au silence…. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :