Vendredi 24 Avril

A force de Transparences est née l’Opacité

Petite leçon de Conjugaison:

Il y a quelques années, le Passé Simple de l’Indicatif a été chassé du cursus scolaire après avoir été jugé trop complexe et superflu . A l’écrit, on utilise maintenant le Passé Composé, estimé nettement plus Simple…. C’est sûr qu’avec l’accord des participes passés avec le sujet ou pas, avec le complément d’objet direct s’il est placé avant ou pas, on est resté fidèle au proverbe français: « Pourquoi faire Simple quand on peut faire Compliqué/Composé ».

D’un coup, vous mîtes le Passé simple à la poubelle et nous le remplaçâmes par le Passé Composé.

Et maintenant c’est au tour du Futur Simple de l’Indicatif de céder la place au Conditionnel Présent (en fait, pas très présent du tout, mais c’est là que réside la beauté de la langue française).

Exemples:

  • Le déconfinement nesera  serait finalement pas « régionalisé », mais ils’adaptera s’adapterait aux « réalités de chaque territoire », a annoncé l’Elysée.
  • La réouverture des établissements scolaires à partir du 11 mai sera  serait « progressive, concertée, adaptée », a annoncé l’Elysée. La reprise sefera ferait donc sans obligation et, pour les élèves, sur la base du volontariat. « Ce sont les parents au final qui décideront décideraient » (…..) « Je vous ai entendus », a ainsi lancé Emmanuel Macron aux maires qui réclamaient de la souplesse lors de cette reprise scolaire. 
  • Les distributions de masques de protection commencerontcommenceraient le 4 mai en France, d’après la secrétaire d’État à l’Economie, Agnès Pannier-Runacher, « Et l’approvisionnement, par la production française et les importations,va devrait s’accroître rapidement pour dépasser 25 millions de masques lavables par semaine fin avril, le champ des possibles est très large et nous regardons toutes les hypothèses : pharmaciens, mairies, grande distribution, buralistes, plateforme Afnor, e-commerce, etc. »

Retour au Présent de l’Indicatif

6 français sur 10 sont contre la  réouverture des établissements scolaires. Un parent sur deux refuse d’envoyer son enfant en classe le 11 mai . Mais, là, ATTENTION, plus de Conditionnel (Présent ou pas), c’est l’Impératif Présent qui s’impose : Déposez vos enfants à l’école et  retournez au turbin!        La désertion peut coûter très cher !!…..

Tu n’envoies pas ton (ou tes) marmot(s) à l’école, tu n’es plus payé, indemnisé, partiellement chômatisé, alors oui, Le Petit Prince a raison: « ce sont, au final, les parents qui décideront »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :