Mardi 14 Avril

J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien….

« Nouveau » Monde

En fin de semaine dernière, La Croix rouge et WWF France, via leur porte-parole Isabelle Autissier expriment le « souhait que les centaines de milliards soient dédiés à un nouveau monde plutôt que de restaurer le monde d’avant qui a prouvé que les méthodes et les choix économiques mondiaux ne sont pas capables de répondre à une vraie crise sociale. »

Alors…Alors? Ils ont créé un site « inventons le monde d’après.org » sur lequel tous les français peuvent envoyer leurs suggestions…. Eh, oui, vous avez deviné, il s’agitd’une « grande consultation citoyenne »!! On n’a pas déjà fait?? On n’a pas déjà eu un « grand » débat hyper-productif??

La différence aujourd’hui, c’est que Notre Petit Prince clame haut et fort: « Moi aussi, moi aussi, je veux me réinventer avec vous!! » Trop mignon…. 

En attendant, au lieu de renvoyer la réouverture des écoles au mois de Septembre comme le préconisait le Conseil Scientifique, il a lâché la date du 11 Mai sous la pression du MEDEF.

Élèves 0 – MEDEF 1

Mais on est quand bien rassuré, on a une date même si elle est suivie de plein de verbes au conditionnel. Et puis, on a compris: la nouvelle méthode , c’est l’improvisation quoiqu’il arrive et quelque soit le domaine, Waouh!! Ça, pas de doute, c’est une ré-invention totale….

Quelques brèves

A Montgeron, Madame le Maire, Sylvie Carillon ( Non, non, ce n’est pas un pseudo) publie un décret incitant ses concitoyens à « appeler le 17 s’ils sont témoins de comportements qui enfreignent le confinement »… Et c’est la Police (si,si) qui s’insurge contre cet appel à la délation: « Le  17 c’est un numéro d’urgence!! »

La Baule

En trois semaines, la population de la ville a gonflé de 2 000 habitants, une première vague au début du confinement, puis une deuxième durant le week-end de Pâques.

12 % des parisiens ont quitté la Capitale dans la nuit de vendredi… Pas franchement une aide sanitaire, mais bon, quoi, faut pas pousser, c’était le week-end de Pâques….

Mayotte

Le plus pauvre département français

Vendredi 10 avril, pour récupérer leurs colis alimentaires, les Mahoraises sont restées agglutinées les unes sur les autres, parfois pendant plusieurs heures et ont bravé toute forme de précaution face à la contamination. Mayotte compte pour l’instant 196 cas officiels de Covid-19 mais rencontre surtout des difficultés d’approvisionnement, conséquence du confinement. La peur d’être contaminé passe bien après celle de ne pas pouvoir se nourrir.

« Mission résilience », pas la même pour tous….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :