Lundi 30 Mars

What’s new, Pussy cat?

Mes grand-parents écoutaient « les nouvelles » dans le poste, puis les ont regardées sur le poste, d’abord en noir et blanc et puis en couleur. Et quelque part dans l’histoire les « nouvelles » en France, ( phénomène exclusivement français) sont devenues des « Informations », le Journal Télévisé. Les « brèves » comme les rapportent l’AFP sont décortiquées, commentées et analysées ce qui nous donne au final Les « Informations ».

Mais, ce dont on s’aperçoit actuellement c’est que le format, les propos de ces anciennes « nouvelles » sont devenues des informations dans le style des manuels scolaires dans l’encadré: « Ce qu’il faut retenir »

Bon, c’est un choix, rien à redire sauf que depuis deux semaines, il n’y a rien de nouveau, les images passent en boucle et les informations sont souvent contradictoires vu que la situation mondiale change quotidiennement alors que les reportages ne suivent plus.

Alors, quelles sont les Nouvelles?

La Chine a fait livrer 6000 urnes funéraires dans la province du Wuhan pour 3000 décédés.

Du coup, on se questionne, et la population chinoise aussi, sur le bilan réel des décès dans le pays…

Par ailleurs, la Chine encore, devient le premier exportateur gratuit de masques chirurgicaux vers l’Europe et dans la course à la popularité économique, on retiendra:  Chine 1 – Trump 0

On est aussi rassuré car le Prince Charles va mieux après une semaine de confinement, quant à Boris Johnson… ?

C’est le moment où, dans le monde entier, on tente d’imaginer l’après Coronavirus. Et chaque jour, on réalise un peu plus que ce n’est pas le nombre de morts qui va jouer dans la balance mais la façon dont chacun a pu ou su réagir face au Virus. Ce sont les modèles et les choix économiques qui vont s’affronter pour la remise de médailles ou de blâmes.

Les entreprises Renault se reconvertissent dans la fabrication de masques de protection pendant que les usines Ford et General Motors renchérissent avec une nouvelle production de respirateurs.

En ce début de semaine, tous les projecteurs se tournent vers les efforts et tentatives de solidarité et d’entraide mondiales initiées aussi bien par des particuliers que par des multinationales, pourtant, n’est-ce pas la dictature de ce système économique qui nous plonge dans le désarroi actuel?

Une chose est pratiquement sûre, l’après-Coronavirus ne ressemblera pas à l’avant-Coronavirus, alors….. avons-nous les compétences de faire pire??

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :