23/07/20

Dans l’Espace Schengen, hormis les fermetures et ouvertures des Frontières depuis le mois de Mars, un phénomène étrange s’est abattu sur les Échanges Postiers….

Déjà depuis le mois de Décembre 2019, les automates n’étaient pas systématiquement friands des envois vers l’Union Européenne, quant au Brésil par exemple, les envois reviennent systématiquement après un petit (plutôt long) séjour dans les douanes locales. Alors, on met tout ça sur le compte du Père Noël prioritaire, qui bloque le réseau.

Mais au mois de Juillet, alors que le facteur passe tous les jours de la semaine, c’est plus perturbant…

Deux colis, un pour le Danemark, l’autre pour le Brexit.

On commence par le Danemark. L’écran tactile semble fonctionner, on tape le type d’envoi, sa destination, le type d’emballage, l’expéditeur, son adresse, puis c’est le destinataire et 5 mins plus tard, une fois que tous les détails sont péniblement entrés, c’est la déconfiture, l’appareil nous annonce une erreur de code postal, ben oui, il n’y a que 3 chiffres, c’est pas la France… Mais, on ne perd pas son calme et on recommence, pour obtenir le même message! On a la malchance de faire passer un « Et Merde! » à travers le masque, et l’employé de la Poste, tout sourire, vient à la rescousse tel un héros! On change d’automate, mais déjà le doute s’est installé, même message à la première tentative, « vous voyez, pour l’International, l’automate ne comprend pas les renseignements », ce à quoi l’employé répond un tantinet paternaliste: « Mais si Madame, j’ai fait un envoi pour le Danemark sur cette machine ce matin, on va refaire les démarches doucement »…Alors on s’accroche, on prend sur soi quand l’employé dicte les touches à valider, on se met docilement dans la peau de la mémère un peu neuneu et….. résultat tout pareil! L’employé propose alors de le faire à ma place! !! L’arrivée à la Poste était 25 minutes plus tôt…. « Non, non, là, c’est plus possible, j’aimerais le faire manuellement ». Au guichet, un document à remplir par colis et en plus, évidemment, un document pour les douanes du Brexit. C’est vrai, c’est mesquin, mais d’après le chrono de ma montre, le tout a pris 4 minutes…..On sait bien que les automates n’ont pas été mis à la disposition du public pour faciliter les envois de courrier mais plutôt les renvois de personnel, pourtant, ces automates ne sont pas efficacement mis à jour, ils font perdre du temps à tout le monde. Néanmoins, il est vrai qu’ils facilitent les rencontres entre les clients, vu que ce genre de mésaventure encourage la conversation. Parallèlement, il y a possiblement des risques pour la confiance-en-soi et la santé mentale…..

Après cela, il y a le suivi sur Internet….. Surchargé, l’application rame et rame encore…. 

Et pour finir, les délais (à méditer…… ). Londres > Paris 3 semaines; 

Paris > Paris 4 à 5 jours; Chicago > Paris 10 jours. Il est possible que l’on ait à nouveau recours aux pigeons voyageurs……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :